L'idée de la semaine

Brochettes apéritives d’endives

Publié le 23 mars 2017 - 1 commentaire

À l’apéro, en amuse-bouche, on aime bien toutes sortes de choses pas toujours très diététiques. L’idée, c’est de ne pas s’en priver, mais, grâce à l’endive, de compenser par l’apport de légumes frais.

Mini-brochettes d'endives

Saucisses cocktails, fromage, olives, chips… Oui, on ne va pas se le cacher, c’est bon. Pour y apporter fraîcheur et vitamines, montons-les en mini-brochettes en alternant des tronçons de feuilles d’endive ou de carmine, cette cousine de l’endive aux feuilles bordées de rouge.

C’est joli, c’est rythmé, c’est croquant : toute la famille va craquer !

Coupez vos endives en tronçons de 2 cm environ, conservez les plus beaux morceaux. Ce qu’il y a de bien avec l’endive, c’est qu’il n’y a pas de gaspillage : les parties non utilisées finiront dans une salade.

Pour obtenir une jolie brochette, commencez par enfiler sur une pique une pointe d’endive : elle se retrouvera sur le dessus. Ensuite, alternez vos ingrédients en les piquant entre deux tronçons de feuilles d’endives. Pour présenter vos brochettes, vous pouvez les piquer sur une demi-endive.

Sur ce principe, vous pouvez laisser libre cours à votre créativité, ou essayer nos trois assemblages :

Ingrédients des brochettes d'endives

Pomme de terre + hareng saur : coupez en dés des pommes de terre cuites à l’eau, coupez les harengs en tronçons. Alternez feuilles d’endives, hareng et pomme de terre.

Fromage + tomate cœur de pigeon + olive verte : la mimolette apporte une touche de couleur, mais vous pouvez aussi choisir comté, gruyère, beaufort…

Saucisses cocktail + olive noire : une valeur sûre, très appréciée des enfants.

 

L'idée de la semaine

Romanesco, le légume déco

Publié le 15 mars 2017 - 2 commentaires

Romanesco, le légume déo

Le chou romanesco est une formidable source d’inspiration pour les cuisinières et cuisiniers.

Les grand chefs aiment mettre en scène ses fleurettes pour magnifier leurs assiettes gastronomiques.

Au quotidien aussi, le romanesco rend beaucoup de services, et il contribue à faire manger des légumes à toute la famille.

Fleurettes de romanesco

Comment ? Jouez avec ses fleurettes, taillez-les en petit, en grand, en tranches… Vite cuites, elles apportent une touche décorative très appétissante à toutes vos recettes :

  • dans des pâtes (les fleurettes peuvent même cuire directement dans l’eau des pâtes)
  • dans un risotto
  • dans une salade composée
  • dans une poêlée de légumes
  • dans un gratin (laissez dépasser ses sommités)
  • sur une quiche
  • en copeaux, sur une soupe

Chou romanesco

Le romanesco est un cousin très proche du chou-fleur, on pourrait même dire un frère : il s’agit d’une forme ancienne de cette plante, qui a été remise au goût du jour ces dernières années. Aujourd’hui, les producteurs Prince de Bretagne en cultivent pratiquement toute l’année. Dans la douceur des champs bretons, en bord de mer, le chou romanesco pousse doucement, bien abrité par ses larges feuilles.

Culture de chou romanesco

Chaque chou romanesco est coupé à la main, effeuillé et tout de suite mis en carton par le producteur. Tout comme le chou-fleur, le romanesco Prince de Bretagne arrive ainsi au meilleur de sa forme dans votre magasin.

Sachez enfin que le romanesco Prince de Bretagne vous est aussi proposé en Bio et en mini-légume.

Producteur de chou romanesco

 

Quelques idées de recettes et d’utilisation déjà publiées sur Cuisinons les légumes :

recette-mille-feuille-de-romanesco-et-de-saumon

Millefeuille de romanesco et saumon

Bol hyper-light de romanesco et poulet, vinaigrette d'orange

Bol light de romanesco au poulet, vinaigrette d’orange

Une coupe de ces muffins de romanesco

Muffins de romanesco, en entrée ou à l »apéro

Jean Imbert cuisine le romanesco

Carpaccio Saint-Jacques et romanesco par Jean Imbert

Recette de gratin de camembert, haddock et romanesco

Gratin de camembert, haddock et romanesco

Entrées

Une idée originale de tomate garnie

Publié le 14 mars 2017 - 2 commentaires

Mi-mars, voici les premières tomates ! La Bretagne a été ensoleillée en ce début d’année, ce qui permet aux tomates d’offrir précocité et belle qualité.

Si vous aimez le tartare de bœuf, cette recette apportera de la fraîcheur sur votre table.

Tomate grappe et tartare de bœuf
 
Préparation
Cuisson
Temps total
 
Un duo de fraîcheur irrésistible
Auteur :
Personnes : 4
Ingrédients
  • 4 tomates grappes
  • 300 g de faux-filet
  • 1 échalote hachée
  • 1 jaune d’œuf
  • Quelques brins de persil plat hachés
  • 1 cuillère à café de moutarde à l'ancienne
  • 1 cuillère à café de ketchup
  • 1 cuillère à café de câpres émincées
  • Sauce Worcestershire
  • Tabasco
  • Fleur de sel, sel et poivre
Instructions
  1. Lavez les tomates.
  2. Délicatement, à l'aide d'un couteau à dents, ôtez un chapeau sur chaque tomate.
  3. Creusez délicatement les tomates, salez-les et laissez-les dégorger.
  4. Gardez la chair, ôtez les pépins.
  5. Coupez le faux-filet en dés, ajoutez tous les autres ingrédients, la chair des tomates et assaisonnez (worcestershire, tabasco, fleur de sel et poivre ) à votre goût.
  6. Garnissez les tomates de ce tartare, recouvrez-les de leur chapeau et servez immédiatement.
Le truc du chef
  1. Pour un plat, comptez 2 tomates par personne et accompagnez ce tartare de pommes frites.

tomate-grappe-gustative-8921-72px

 

D’autres recettes de tomates garnies :

recette-tomates-cœur-de-pigeon-farcie

Cœurs de pigeons garnies

recette-tomates-farcies

Tomates farcies à la sardine

jean-imbert-tomate

La tomate par Jean Imbert